mardi 25 mai 2021

Avoir de jolies fleurs pour (presque) pas un rond !

Oui c'est possible mais cela vous demandera du temps et de la volonté !

 
Dans ce petit montage que j'ai fait il y a 4 ou 5 ans, il n'y a que des plantes "cadeaux".
Cadeau d'amies qui m'ont envoyé des graines et cadeau de la nature aussi. Et elles sont si jolies !
 
Mon jardin, je le développe lentement par division, par boutures ou par semis, ou encore via des échanges entre "potes-fleurs"et tout cela crée de la vie, des rencontres, du partage . . . du bonheur quoi !
 
Certes, il m'arrive d'acheter quelques nouvelles plantes chez les pépiniéristes spécialisés, mais je me laisse rarement emballer par la dernière nouveauté. Et j'évite comme la peste, les grands centres de "jardinage" ou les grandes surfaces où le manque d'un minimum d'éthique fait souvent défaut. Je préfère de loin aider les petits pépiniéristes locaux qui méritent toute mon admiration. 
 
J'aime mieux réfléchir à l'avance à ce qui conviendra le mieux pour mon jardin et je liste des plantes en consultant les sites de certains pépiniéristes. Et je renonce à tout ce qui ne fonctionnera jamais dans mon sol, car au fil du temps, j'ai appris à le comprendre. En effet tout n'est pas possible dans tous les jardins. Mais il existe des plantes pour chacune des situations, ça c'est une certitude.
 
Et comme tous les jardins sont différents, rien n'est mieux que la naissance d'une graine dans votre propre terre de jardin. Multipliez ce qui fonctionne bien chez vous ou recherchez des plantes qui ont des conditions de culture similaires.
 
  
(Ici une nurserie de Pulsatile) 

Je réponds aux "OUI MAIS" !


1 ) Oui mais, le terreau ça coute cher !

Le terreau coûte surtout cher à la planète, alors utilisez la terre de votre jardin ! Ça fonctionne très bien surtout pour les vivaces ou les annuelles bien rustiques. Un peu de sable pour alléger, une "louchette" de compost et voilà un substrat parfait car il vient de chez vous et si la graine s'y développe, elle sera déjà parfaitement adaptée à votre terrain. 
 
Soyons honnête, par exemple si votre terre est plutôt calcaire, ça ne sert à rien d'essayer d'installer des plantes qui aiment les lieux acides. "La bonne plante au bon endroit" nous dit cette célèbre citation, ben je complète par "Et la bonne graine aussi " !
 
Juste un bémol, mais qui n'en est pas vraiment un ! Faut un peu désherber ses semis si vous le faites dans la terre de jardin ! Mais vous apprendrez vite à différencier les choses que vous attendez et celles dont vous ne voulez pas ! 

Ici à gauche, avant "épilation" et à droite un petit pot parfait ! 

Pour les inconditionnels du terreau, un ami jardinier (Merci Fred) nous propose ce petit truc pour diminuer la consommation de terreau : Remplissez vos pots au 3/4 avec la terre de jardin et ne mettez le terreau que sur les deux derniers centimètres en surface. Comme cela, pas de problème avec les semis indésirables.

2 ) Oui mais j'ai pas de matériel, de pot, ...

Pour les pots, facile ! Récupérez les boites type Tétrabric ! Coupez en deux et voilà des godets de semis parfait après quelques trous dans le fond ! Ne jetez plus vos raviers de légumes en plastique ou les boites de raisins. Tout peut être utile pour vos semis. Evitez cependant les pots trop petits car vous serrez vite esclave des arrosages. Un vieux couvercle de récup, une soucoupe rectangulaire de vos jardinières et le tour est joué. Un petit tour dans une grainothèque ou chez une bonne copine qui aime le jardin et vous voilà les poches remplies de trésors à semer.

 
 
3 ) Oui mais j'ai pas les pouces verts
 
Bon ça, j'en ai déjà parlé longuement ici. Tout est apprentissage et c'est pour cela que je pense qu'il faut un peu de temps pour apprendre mais il faut aussi se donner du temps. Mettre les choses futiles de côté pour en faire d'autres qui nous comblent bien plus intensément. S'autoriser à mettre les mains dans la terre (non c'est pas sale) puis s'étonner d'y prendre du plaisir, voir même de devenir "Addict". Accepter les échecs, se réjouir des réussites et se remettre en question, trouver ses propres techniques.
 
Juste un exemple pour expliquer aux rétifs qu'après seulement 6 ans d'expérience en semis, cette année, j'ai produit 150 nouvelles plantes vivaces et 200 annuelles et le tout avec juste quelques sachets de graines récoltées au jardin ou provenant de semences d'ami(e)s. De quoi garnir tout une nouvelle zone du jardin qui ne m'a coûté que du temps. Et le tout en 5 jours de travail : 2 à l'automne, 1 en hiver et 2 au printemps; en y ajoutant une visite hebdomadaire (de 10 à 30 min) à la nurserie pour vérifier si des arrosages sont nécessaires.  

 
 
4 ) Oui mais j'ai pas de place 
 
Même sur un petit balcon, on peut semer des plantes. Mais si vous débutez, choisissez des résistantes au froid (annuelles ou vivaces) et commencez par celles-là car elles demandent bien moins de travail que les gélives qu'il faut semer en situation chaude à l'intérieur et en pleine lumière.
 
Le tout est de placer votre "nurserie" au bon endroit : à l'extérieur et surtout à l'abri des fortes pluies. Pas nécessairement besoin d'une serre, le coté non battu par la pluie de votre cabane de jardin suffira largement. Ou encore tout bricolage "maison" avec un toit translucide le long d'un mur ou encore plus simple : sous votre table de terrasse. (Crédit photo Chantal)
 
     
 (Sous un toit bricolé ou sous la table)
 
  
 
5 ) Oui mais j'ai pas le temps 
 
Là je ne peux rien répondre d'autre que tout est question de choix et que choisir c'est renoncer ! 

Alors à vous de choisir : un beau jardin pour pas un rond, ça vous tente ?
 
3,2,1 . . .  Partez et expérimentez ! 
 
  
 
Un avenir tout vert s'offre à vous mais il faudra donner de votre temps ! 
 
PS : Un tout dernier conseil : Commencez doucement, un pas après l'autre, limitez-vous à deux ou trois sortes différentes, une dizaine de pots au maximum au début et vous verrez, bientôt vous aurez des pots partout ! 
 
Bon amusement à tous !
 
 


 

12 commentaires:

  1. Très en forme de bon matin Pascale!!!T'imagines combien je me sens moins seule en te lisant. Au fait il y a des graines 2020 encore plein les tiroirs à dispo. Au jardin je fais vraiment encore reculer les limites de tout et je peux vraiment être en colère certains jours comme ancienne "professionnelle" face à l'évolution du monde horticole, encore mille et une expérience à raconter bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai triché, j'ai fait l'article hier soir et ai juste relu ce matin. Mais tu vois on est plusieurs à penser comme toi. J'ai eu moins de temps cette année pour la rédaction de fiches de culture mais ça viendra au fur et à mesure que le timing me le permet. Bises

      Supprimer
  2. Merci beaucoup pour cet article fort intéressant qui répond à toutes les questions que je me pose au sujet des semis. Quant à me lancer dans cette aventure même à "petits pas" j'y réfléchis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne réfléchis plus, fonce ! Au pire tu loupes en perdant un peu de temps mais en gagnant de l'expérience et tu retentes...
      Bon amusement.

      Supprimer
  3. Annick (Charente)25 mai 2021 à 21:00

    Et voilà tout est si bien dit ....la passion du jardinage vient des réussites des semis et bouturage...on commence tout doucement et on se laisse prendre au jeu...
    On finit par ne plus savoir où mettre les plantes...et quel bonheur d'apprendre,de découvrir et de partager.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et quand on ne sais plus où mettre les plantes ben c'est les copines qui sont contentes. Bises Annick

      Supprimer
  4. Toujours aussi intéressant,votre blog est une mine de bons conseils
    J'aime faire des semis c'est magnifique tout ces petites plantules tout n'est pas une réussite mais ce n'est pas bien grave il n'y que mon mari qui râle trop de pot...
    Petite question j'ai une magnifique anémone pulsatile qui devient de plus en plus volumineuse ,elle est magnifique en fleur ou quand elle forme ces graines.peut on la diviser et le semis se fait il en ce moment sur des graines fraîchement récoltées ?
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je compte en parler prochainement. En effet, alors en gros : graines fraiche et laisser l'été pour qu'elle se développe pour résister suffisamment à l'hiver. Belle semaine et moi aussi je rate plein de truc faut pas croire. J'essaie juste de comprendre pourquoi par après et puis je réessaie.

      Supprimer
  5. Merci pour le partage de ces précieux conseils, c'est super!!!
    Bonne semaine,
    Amicalement,
    francine

    RépondreSupprimer
  6. Merci à toi et à Fred pour l'astuce du pot rempli au 3/4 de terre de jardin et complété de terreau ! J'aurais dû y penser plus tôt ! Je vais faire ainsi maintenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Youpie encore une de convaincue. Franchement moi je prends 2 sacs de terreau sur l'année maximum et encore cette année un seul.

      Supprimer