lundi 2 août 2021

Juillet au jardin

J'ai eu du mal à me décider à écrire sur le blog . . . désolée le coeur n'y est pas !

Pour ceux qui me suivent et qui ne le savent peut-être pas, de graves inondations ont déferlé sur la partie wallonne de la Belgique. 202 communes touchées sur 262 et 41 victimes. Trooz, Limbourg, Pepinster, Theux, Verviers, Liège, Esneux-Tilff, Chaudfontaine et Rochefort : toutes ces communes sont parmi les plus gravement touchées et certaines sont ravagées. Limboug n'est qu'à quelques kilomètres de chez moi et ce fut l'apocalypse là-bas. 

Je garderai en mémoire ces images de gens sur les toits appelant au secours et puis les pans de vies en lambeaux étalés sur les trottoirs après le retrait de l'eau et l'odeur ... mais je grave aussi dans ma mémoire la générosité des uns et le sourire des autres lors des élans de solidarités.

Je n'ai pas accordé beaucoup d'attention ces dernières semaines au jardin, mes bras et mon esprit étaient ailleurs avec les sinistrés des villages tout proches. 

Mais à présent il faut aller de l'avant. Alors en hommage à ceux qui ont tout perdu voici quelques jolies choses au jardin (malgré tout). Mes pensées sont avec vous !

 Pavots Rhoeas

 

 Bupleurum

Digitales et pavots somniferum (Merci Maryse)


Rosa Pascali

 
 Itea           puis          Rosa Dame du lac + Clematis Diana

Stachys monnieri Rosea



Callicarpa


Lychnis carnea (Morgenroth)


Rosa Pois de senteur et "Mozart ou Fil des saison"

 

Campanula Swannabels (Merci Marie)

 
Inula (=Telekia) et Nepeta subsessilis

 
Phlox Little Sarah (Toujours le premier à fleurir chez moi)

 
Silène armenia
 


Leucanthemum Victorian Secret

Quand Veronicastum se couche dans Hydrangea Lime Rickey


Le nouveau parterre de la terrasse a pris "un peu d'ampleur"


Cuphea (Merci Maryline H : et petite info pour toi il est très différent de ceux que j'ai déjà au niveau du coloris : j'adore )


Souci "Snow princess" qui a un peu muté !


et un autre souci d'une couleur très craquante mais cette annuelle ne conserve pas son colori d'une année à l'autre.


Brachicome et Cuphea

Gaillarde et Physocarpus Amber queen (Merci Christelle)

 
Gaillarde Mesa Red

 
Et puis mes chouchous : les hémérocalles

 



Je termine par ces jolies pensées (Merci Sylvie et Marie)

On ne peut aider tout le monde mais tout le monde peut aider quelqu'un.

J'ai lu cette citation sur FB et elle résume bien le fond de ma pensée actuellement.



jeudi 1 juillet 2021

Juin au jardin

Non non, je n'ai point disparu. Désolée mais j'ai vraiment peu de temps pour le blog ces temps-ci. Entre les nouveaux projets, les grands ratés en semis probablement dus à la météo très (trop) fraiche cette année, mes envies de céramique . .  je vous avoue que j'ai bien du mal à trouver du temps pour le blog. Viennent se rajouter à cela mes envies de bouger et de visiter de nombreux jardins (Je vous en reparle très bientôt).

Je continue cependant à créer du fond en images pour de futurs articles sur les semis. Et tout cela me prend un temps fou. C'est pour ça que j'ai un peu levé le pied sur le rythme des publications. Je préfère attendre et avoir des choses à partager qui soient intéressantes et constructives.

Allez, trêve de bla-bla, ça vous dit un tour du jardin ? 

On peut dire que juin ce fut L'EXPLOSION !

 Début juin, le jardin se réveille vraiment. La pluie a fait pousser les plantes bien plus haut que d'habitude, surtout en ce qui concerne les annuelles.

J'aime beaucoup l'effet que donne le Peltaria alliacea (Cadeau de Claire) 
Un nuage blanc vaporeux et qui reste présent très longtemps.

 
Dès le 10 juin, tout explose ! Les orlayas, les pavots, les pivoines et les premières roses !




Le massif blanc est très en forme sauf que...

 
un cadeau de la nature imprévu a fait honneur à notre équipe nationale mais il a été prié de déménager rapidement. Une petite graine s'était probablement introduite dans le pot d'une autre plante.
Formidable nature !
 


 
Le rosier Munsted Wood au parfum que j'adore est toujours dans les premiers ... 

 
Rose de Recht se marie bien avec la pivoine Gay Paree




 
 
 Coté rue, Blue for You reste un des premiers rosiers à fleurir chez moi.
 
 
 
Hedi Grimm et Belle de Sardaigne investissent doucement la ganivelle.
 

Scepter'd Isle est très beau cette année ainsi que Purple Lodge


En mode sauvageon, un semis de Mozart est tout à son aise


L'Austin Sweet Juillet donne enfin un beau résultat : Il lui fallait du temps.

 
Cette année celui-ci a été de toute beauté.


 
Gartenprinzessin Marie-José : un Kordes bien solide et dont les fleurs restent en globe.
 
 
 
 En juin chez moi c'est le royaume des orlayas. Cette annuelle très rustique aime mon sol drainé et me comble chaque année de ses floraisons blanches. Un truc si vous en voulez chez vous. Les graines doivent être fraiches càd de l'année et semez-les en septembre-octobre dans un sol drainé et plein soleil. Surprise garantie au mois de mai-juin de l'année suivante.


Les orlayas sont de bonnes compagnes pour les pavots et les pivoines


 
Au jardin des fées, les plantes de rocailles sont à leur apogée
 

 


Le massif citron-violette m'enchante

 
Un autre endroit qui me plait de plus en plus
 


 
Je profite de quelques jours d'accalmie avant les orages prévus.

 
Je vous retrouve très bientôt pour un tour d'horizon des jardins que j'ai visité en ce mois de juin. Et il y en a tout une série.
Belle semaine à tous et bonnes vacances pour ceux qui partent.