jeudi 7 mars 2019

Scabiosa caucasica


Vivace rustique
Hauteur 50 à 80 cm
Floraison de juin à novembre
Soleil
Sol drainé


Voici une autre scabieuse plus rustique et bien vivace. Rien que son nom (du Caucase) nous informe sur sa résistance au froid si et seulement si le sol est drainé. 
J'ai reçu ces semences de Corinne D. Encore merci à elle.

Le semis est très facile. Dehors en mars-avril. 
Au moment où il y a encore des périodes de froid au jardin.
Il lui faut une température de 15° pour germer. J'ai même tenté un semis à l'automne et dès mars les premières pousses sont apparues. Les autres ont germé en avril.


Les voici mi-mai, repiquée en pots pour les copines et toutes les autres ont été placées au jardin.
L'an prochain sera très Scabiosa ! 


Car oui, il faudra attendre l'an prochain. 
La première année il est rare d'obtenir une floraison, rare mais possible.


Celles semées en 2016 se sont bien développées en deux ans au jardin. 
Dès le mois de juin, elles commencent et ne s'arrêtent plus.



Tout comme sa cousine, elle forme une longue tige avec au bout une belle fleur cependant plus grande que la scabiosa atropurpurea.



 Si on coupe bien les fleurs fanées, elle continuera à produire des fleurs jusqu'aux gelées. 
Ici une photo en novembre 2017


L'an passé j'ai aussi reçu une variété blanche de Raphaelle.
J'en suis déjà fan, même si la photo n'est pas fameuse.
Faut dire que l'été 2018 a été peu propice aux belles photos.


Pour récolter les graines, très facile. On attend que la tête florale vire au beige et que les graines se détachent dès que l'on touche la fructification. Et on conserve au sec et au frais. 
Elle se ressème aussi facilement toute seule au jardin.


Bon semis à tous



dimanche 3 mars 2019

Couvrir ou ne pas couvrir : that's the question

En fouinant sur les sites de ventes de graines, toujours à la recherche d'information afin de peaufiner ma technique de semis, j'ai fait une découverte intéressante que je m'empresse de partager avec vous.



En effet, je pense que beaucoup de personnes peuvent, comme moi, mal comprendre une information quand ils n'ont pas une explication complète.

Je vous explique : j'ai lu que dans certains cas il faut couvrir le semis. J'ai naturellement pensé qu'il s'agissait de couvrir les graines avec une bonne couche "opaque" de terreau ou autre substrat ou même carrément d'un morceau de carton.

Et en croisant certaines données de modes de cultures, je me suis rendue compte que pour certaines semences, d'un coté on stipulait qu'il fallait couvrir le semis mais que la lumière favorisait la germination. Pour moi il y avait contradiction.

A force de chercher, j'ai fini par élucider ce mystère qui me laissait parfois perplexe. Et c'est lors d'une recherche sur le site Select Seeds que j'ai compris mon erreur.

Il est vrai que certaines graines doivent absolument être semées en profondeur dans le terreau. D'autres ont besoin de noir total pour provoquer la germination. Mais couvrir les graines ne veut pas nécessairement dire couvrir dans le noir !

Couvrir les graines veut aussi dire, mettre un couvercle de plastique transparent et ce dans le but d'augmenter l'humidité environnante de votre baquette de semis !



Ah aaaaah ! Maintenant j'ai saisi la nuance entre couvrir et couvrir !


J'ajouterai ceci : Prudence avec les listes toutes faites qui ne donnent aucune explication.
Ex "Liste de plantes qui ont besoin d'être couverte pour germer".

Prenez le temps de comparer et de croiser les informations et surtout de les adapter à votre climat et vos sols. Car sur le net, beaucoup de choses sont partagées à tort et à travers. Vérifiez vos sources et mettez-les en parallèle afin d'agir au plus près de la nature en respectant au maximum son cycle naturel.



Mes sites ressources pour des informations au jardin : Si vous en connaissez d'autres n'hésitez pas à partager le lien en commentaire. Je l'ajouterai à la liste. Merci d'avance !



en Anglais : (N'oubliez pas : clic droit de la souris, traduire en français; et le tour est joué)
Select Seeds
Plant World Seeds
Chiltern Seeds
Seedaholic
Sarah Raven
Outside Pride  (Conseil Annick B)

Français
Jardin Encyclopédie
Zollinger

Néerlandais
Vreeken's Zaden

jeudi 28 février 2019

Scabiosa atropurpurea

Voici encore une plante facile et très gratifiante.
Idéale pour donner un effet aérien au jardin.


Vivace de courte vie (-12°)
Hauteur : 50 à 90 cm
Floraison estivale
Sol drainé voir calcaire.
Plein soleil

Voici une plante dont les graines me viennent de Lydie et Corinne D.(Merci)
Je l'ai prise dans un premier temps pour une annuelle, car il est vrai que sa souche reste rarement plus d'un an chez moi. Parfois on a la chance d'avoir quelques semis spontanés. En fouinant, dans mes encyclopédies, j'ai lu que c'était vivace un peu frileuse à courte vie. Mes hivers parfois rigoureux mettent à mal la pérennité de cette plante. Mais en cas d'hiver doux, comme cette année, j'ai remarqué que la plante repartait de sa souche.


Dans le doute, je préfère récolter quelques semences chaque année comme cela si la souche ne suivit pas et que les semis sont rares, j'en ai toujours en réserve car elle a beaucoup d'avantages, comme par exemple celui de bien tenir en bouquets. 

La Scabiosa est souvent confondue avec la Knautia ou encore la Cephalaria. 
Une autre passionnée de plante, Annick, en détaille tous les aspects et différences et propose une astuce pour les identifier facilement. Je vous conseille d'aller lire ou relire cet article vraiment complet : Annick - Jardin des quatre moineaux

Venons en au semis proprement dit !

On conseille de semer 6 semaines avant l'installation au jardin.
Donc chez moi cela se fait en avril. Je le fais en serre froide pour éviter les excès d'eau.
Je couvre d'un peu de vermiculite pour garder l'humidité légère et éviter la pourriture.
Si vous n'avez pas de serre, semez dehors avec un couvercle transparent pour protéger de la pluie.


La graine germe en 2 à 4 semaines.
Mi-mai, elles se seront développées gentiment. Je ne les repique pas. 
Je les place en mini-motte au jardin. Et je suis un peu les arrosages.


Et puis dès le début de l'été, c'est parti pour le show ! Si vous supprimez régulièrement les fleurs fanées elles continueront à produire de nouvelles fleurs.

Les corolles sont hautes sur tiges et ondulent dans le vent. Le feuillage est à la base et peu fourni. Il est judicieux de la placer entre quelques vivaces bien raides pour qu'elle soit soutenue par les autres, sinon elle a tendance à s'étaler. On peut aussi piquer quelques branches mortes ramifiées pour tuteurer de manière invisible. 

Moi j'aime beaucoup quand elle s’intègre à d'autres plantes pour un joli mélange de couleurs.


J'ai reçu plusieurs coloris . . .


des très foncées comme la Scabiosa atropurpurea Chile Black


Et des plus claires, presque blanches !


Les scabiosas atropurpurea s'hybrident entre elles.  
Vous pouvez avoir de jolies surprises comme celle-ci, dont les pétales extérieurs sont un peu plus grands. Mais impossible de savoir si la couleur sera similaire l'année suivante.
Dans les grandes lignes oui mais pas toujours ! 


La récolte se fait dès que les boules virent au beige et que lorsque vous passez le doigt, les grains se détachent facilement de la plante. 


Bon semis à tous







samedi 23 février 2019

Helleborus Day's chez Bastin

Voici une porte ouverte que je ne manquerai pour rien au monde. 
C'est grâce à Jacqueline que j'ai découvert ce haut lieu de "débauche jardinesque".


Il s'agit de Kwekerij Bastin
Cette petite pépinière hollandaise est située à Aalbeek, un petit village à l'est de Maastricht.

Le cadre est une vieille ferme au style rustique assortie d'une grange d'une grande beauté semblant toute droite sortie du siècle précédent. 


Le personnel est accueillant, bienveillant et fait tout son possible pour parler français ! 


Ces pépiniéristes sont les spécialistes des lavandes. En juillet, ils ouvrent leur jardin d'exposition et c'est un véritable régal pour les yeux. Ils ont également une belle collection de vivaces en tout genre.

Mais ce qui m’amène en ce mois de février, c'est leur portes ouvertes spéciales Hellébores.


Tout est mis en place pour nous donner la fièvre acheteuse.


Les plantes sont placées à hauteur des yeux pour en savourer toutes les subtilités.

Oh, mais qui a trouvé la place idéale pour un bain de soleil ?


C'est le toutou de la maison qui s'installe à son poste d'observation. Trop mignon ! 


Cette année, j'ai emmené avec moi Monica et Véronique


Nous y retrouvons Marie-Noelle qui s'est empressée de faire un tour du grand jardin.


La voici de retour, une caissette bien remplie ... On ne la changera pas ! 


Je vous propose de faire à présent un zoom sur les plus beaux Helleborus.



" Message de prévention "


Attention, vous risquer d’attraper une maladie contagieuse qui se nomme l'Addictohélléborite. 

Si vous voulez éviter la contamination, fermez dès à présent cet article.


Vous voilà prévenus ! 


Je décline tout responsabilité en cas de folie subite qui vous mènerait jusqu'au Pays-Bas.  


Voici quelques un des petits trésors hollandais.


Une pourpre très foncée au feuillage tout aussi pourpre !  


Une très belle variété : HelleborusXericsmithii Angel Glow


Cette variété est différente des Héllébores Orientalis que l'on trouve habituellement. 
Il s'agit d'un croisement complexe entre Helleborus Niger, Argutifolius et Lividus.

 En voici une autre forme plus étoilée : "Winter Star"


Voici une autre belle variété : "Sensas" avec des fleurs énormes 


"Glenda's Gloss" subtilement teintée de rose


Mais il y a aussi les hellébores à cœur d'anémone.



 Et bien sûr les doubles ! 








Comment, mais dites-moi comment ne pas succomber à tant de merveilles ?

D'ailleurs, ça n'a pas loupé . . . le coffre est plein.


Mais bon, j'avais des commandes pour les copines aussi.

Une belle Helleborus hybridus Anna's Red pour Caroline


Une très belle blanche à cœur d'anémone pour Nathalie


Et moi, j'ai craqué sur "La touche de Gloss de Glenda"


Et deux cœurs d'anémones 
Green Queen                                                             Tutu        



Oui, j'avoue : je suis atteinte d'Addictohéléborite aïgue. 

Même que le WE passé j'ai été avec Marie, jusque Bruxelles pour aller voir notre ami Thierry Delabroye pépiniériste français qui produit lui aussi des petites merveilles.
Et j'ai encore récidivé ! 
Mon choix c'est porté sur cette jolie double abricotée. 


Je n'ai qu'un credo : 

Profitez de chaque petit instant de bonheur que la nature peut vous offrir !