samedi 9 décembre 2017

Des étoiles pour Noël





Voici une idée toute simple pour un effet maximum . . .
A faire avec des enfants tout en laissant la place à leur imagination.

Cette idée m'a été montrée par une voisine de ma maman. Merci Elma !

On commence avec des sachets de papier pour sandwich. Si vous n'en n'avez pas sous la main, vous pouvez les fabriquer vous même avec des restes de papier journal ou encore mieux du papier cadeau. Je vous expliquerai à la fin de l'article comment procéder.

Mais revenons à nos sachets. Pour ma part, je les ai acheté en Allemagne (1,50 € pour 100 sachets)
L'important c'est que ces sachets aient sur les cotés des plis "soufflets" comme sur ma photo.


Commencez par poser un trait de colle sur le bas du sachet
Ensuite un autre sur la verticale au milieu du sac


Ensuite poser dessus un nouveau sachet


Procédez ainsi en réalisant deux paquets de 4 sachets collés les uns aux autres 
Pourquoi est-ce que je fais deux paquets de 4 ?
Parce que les enfants ont difficile de découper plusieurs épaisseurs de papier. 
Comme pour mon étoile il faut 8 sachets, je divise le travail en deux.


Maintenant, je laisse libre cours à la créativité de chacun. On peut se contenter d'un motif simple comme la photo, mais on peut jouer les extravagants !


Après avoir dessiné quelques lignes de découpe
(et vérifié que les enfants n'ont pas fait de traits décapitant totalement l'étoile)
on découpe !


On reporte le dessin sur la deuxième partie de l'étoile afin d'obtenir une étoile bien régulière.


On peut alors répéter la technique de collage vue plus haut pour assembler les deux paquets de 4 sachets


Puis vient le moment magique . . .
avec les OOOOH et les AAAAAHH 


Suivant la découpe, les résultats peuvent être très différents





Quelques bouts de papier collant repliés sur eux-même permettent de fixer le fil et forment une jointure parfaite. Évitez de fixer à la colle sinon vous ne pourrez plus la replier pour la garder pour l'an prochain !  

J'attire votre attention que parfois (suivant la taille du sachet de départ) le nombre de sachet qu'il faut pour composer une étoile peut varier. Il est plus prudent de faire quelques tests avant de se lancer avec les enfants. 

Voici à présent, un petit bonus sur 
"Comment faire ses propres sachets avec des matériaux de récupération"

On choisi une base rectangulaire ! 


On réalise des pliures pour former les "soufflets"
Je ne donne pas de mesures car justement la créativité peut jouer énormément à ce moment là !
Plus les plis soufflets sont profonds, moins il faudra de sachets pour réaliser l'étoile.
Par contre, plus le sachet et haut et étroit, plus il en faudra pour concevoir la totalité de l'astre.
Faites des tests, il y aura de belles surprises !


Assemblez le sachet en superposant et collant les deux bords


Mettez bien de la colle sur toute la base et repliez-la en la collant afin de solidifier l'ensemble


Vous obtenez votre sachet à soufflets !


Et voici pour terminer, les voici en papier recyclé !


Je vous souhaites à tous de joyeuses fêtes !

Et conservez précieusement les papiers cadeaux. 
Apprenez aux enfants à déballer sans déchirer 
pour réutiliser avec créativité tout ce qui leur est donné !











vendredi 1 décembre 2017

H comme ...

L'hiver est bien là avec sa première neige.
Si les fleurs sont au repos en ce mois de décembre, il me reste les jolis feuillages
Hydrangea quercifolia 



Haloragis erecta Wellington Bronze
une belle plante reçue lors du SOL 2017 de Gwenaelle Crosperec
J'espère qu'elle résistera à mes hivers sinon je la ressèmerai au printemps
Une jolie présence au jardin avec son feuillage bronze toute la saison (Floraison insignifiante)


Hypericum Hidecote
Un arbrisseau très connu mais je l'adore maintenant quand son feuillage bleuté ressort bien
Une belle présence au jardin en début d'hiver.


Pour le fun, je rajoute les fructifications du 
Platycodon Hakone White, juste parce que je les trouve si jolies


Mon mot sera Heucheres, parce que quand même . . .
qu'H-est- ce qu'H-elles sont Hyper Hallucinantes , Hein ?


Bon, je vous laisse. 
Je m'en vais Hiberner  . . .

dimanche 19 novembre 2017

G comme . . .

Cette semaine le G est à l'honneur, 

alors allons y gaiement !

J'ai profité des quelques rayons de soleil vendredi matin pour faire les photos en vitesse.
Si les fleurs commencent à manquer sérieusement au jardin, je me rabats sur les jolis feuillages.

Campanula Garganica Dixon's Gold



Au niveau des feuillages, les Géraniums vivaces ne sont pas en reste
Elke et Rosanne ont même encore quelques fleurs 







Au niveau des annuelles, Gilia capitata nous offre de minuscules boules d'azur




Pour terminer, je choisi le mot : Gîte 
Pensons à nos amis les oiseaux et aux autres hôtes du jardin.

Offrons leur le gîte et le couvert
en évitant de jouer du sécateur avant le mois de mars !











En plus d'être utiles à la faune du jardin, sous le givre elles sont juste magiques !








samedi 18 novembre 2017

Retrospective de Mars 2017

Marie Claude nous convie à un retour en arrière sur ce que fut l'année 2017.
Nous commençons donc par le mois de mars . . .

Dans ma région, les gelées sont monnaies courantes jusque mi-mai, alors il me faut du robuste au jardin.

Pour ces rétrospectives, je vais mettre l'accent sur les vues d'ensemble au jardin.
Quitte à prendre du recul autant jouer le thème à fond !

Le Cyclamen Coum se naturalise facilement au jardin



Le parterre "melting-pot" sous le tilleul commence à bien s'étoffer


De nouvelles plantations sont en cours ici


Nouvelles hellébores au feuillage marbré de la pépinière Bastin en Hollande
(Voir article consacré à cette pépinière ici )


Par contre, ce coin-ci sera complètement retravaillé au printemps 2018


Le mélange Citron-Bleu sera accentué encore l'an prochain ! 



Gros plan sur ma petite rocaille que j'adore ! 
C'est le coté minimaliste qui me plait chez les alpines.


et pour fini une mosaïque reprenant les floraisons de mars !