vendredi 30 avril 2021

Avril au jardin

"En avril ne te découvre pas d'un fil" dit le célèbre dicton. 

Eh bien cette année, il fut tout à fait d'application. Nous avons été trop gâtés ces dernières années, mais 2021 nous a rappelé à l'ordre. Le thermomètre a joué aux montagnes russes mais comme la végétation a du retard chez nous j'ai eu finalement peu de plantes abimées par les gelées.

Mais commençons par le tout début avril, les muscaris et les jacinthes sont fidèles au rendez-vous.


 
Certaines tulipes aussi reviennent chaque année sans apporter beaucoup de soin.

 
Première floraison de la Spirea Fugino Pink. 


Je l'attendais avec impatience : la floraison de mon petit prunus Kojo-No-Mai


 
En avril c'est aussi le temps des primevères qui fleurissent ça et là ! 
 
 

 

Certains hellébores continuent d'assurer le spectacle


 
 tandis que d'autres plantes se préparent pour la suite . . .

 
J'ai eu la visite de Véronique qui m'a apporté de bien jolies choses pour le jardin. 
Cela a fait beaucoup de bien de papoter un peu (en toute sécurité)
Encore un grand merci !

 
Et puis ! BARDAF ! A nouveau la neige !
 
 
 




 
Sitôt tombée, sitôt fondue le lendemain.  La météo a été bien lunatique en 2021.
Par trois fois sur le mois, la neige couvert le jardin.
Mais peu de plantes en ont réellement souffert. Chez moi elles ont l'habitude.

 

 Ce berberis Golden Carpet apporte une touche de couleur

 

 
Tulipes, Narcisses et Viburnum m'offrent de jolies couleurs et senteurs

 
Thalia joue avec le soleil. 
 

 
 Certaines vivaces sont au sommet de leur gloire : Lathyrus vernus alba ou Madelaine

 
 
et Veronica peduncularis


De drôles de bestioles font leur apparition dans le jardin

 
Évolution sur le mois : la clématite Ocean Pearl commence à coloniser mes structures.

Quid des semis ? De nombreux bacs ont du rester un peu plus longtemps que prévu à l'intérieur. Presque 3 semaines de retard sur les autres années. J'en profite pour remercier tous ceux et celles qui m'ont envoyé des graines cette année. J'en ai semé une partie et ai partagé le reste avec les copines locales ou mis en enveloppe pour la grainothèque de Welkenraedt.

 
Salvias, Epinard du caucase, Lupins, . . .
 
 
J'en profite pour faire une comparaison vite fait entre un semis d'automne et de printemps pour la Lunaria Chedlglow (Merci à Marylin)

 
 
A gauche, en extérieur dans un pot enterré dans le potager. Sans aucun souci il a bravé tout l'hiver sans aucune protection. A droite en pot, toujours en extérieur (sous un toit), semé en février.  
Substrat : Terre de jardin et sable (Pas de terreau) : Réussite totale 
 CQFD : Faites vos semis à l'extérieur pour les variétés bien rustiques.
 
Seuls les Dahlias et certaines sauges ont investi la serre en début de mois. D'habitude au premier avril, la serre est pleine de jeunes semis. Avec les températures actuelles, je n'ose pas encore y placer celles qui sont à l'intérieur car les températures y sont encore négatives la nuit. 

 
Même constat sur les semis en extérieur. Ces dernières années dès le début du mois apparaissaient les premières pousses. Cette année, il m'a fallu attendre 3 semaines de plus. Les printemps doux de ces dernières années m' ont fait oublier la réalité de mon climat en avril.

 
La rocaille au pied du tilleul est toujours très colorée en avril.



 
Ipheons, Tulipes botaniques, aubriettes apportent du peps au jardin
 
 
 

Mes tondeuses bio ont repris leur travail "minutieux"



 Et si je faisait un focus sur les tulipes qui reviennent d'année en année au jardin ?

Je n'aime que celles-là ! Celles qui restent, je que ne dois pas replanter chaque automne. 
 
Alors oui elles sont simples mais c'est un choix très personnel. Je n'ai pas envie (de me ruiner) de me fatiguer à planter des bulbes "exceptionnels" qui ne tiennent pas sur la durée. 
 
Ce qui ne m'empêche pas d'aimer et d'admirer les jolies associations que d'autres font dans leur jardin avec ce genre de tulipes. J'ai juste envie de ne pas trop me compliquer la vie, mon coté paresseuse certainement.

Alors la première : Mystic van Eyck

 
La première photo a été prise le 2 avril et la dernière le 27 avril. Et elles tiennent encore malgré la neige et le froid. Elle a une particularité : Sa couleur varie un peu suivant la lumière et sa maturité. Tantôt plus corail ou plus rose chair


 
City of Vancouvert
Une jolie blanche à reflets crème


 
Quelques unes sans nom ! 

 
La rose ci-dessous a un joli feuillage brodé de blanc. 
 
 
 
Et puis mes préférées : les botaniques qui se naturalise aisément au jardin

Tulipa Tarda et Tulipa Little Beauty

 
Tulipa clusiana Peppermint Stick
 

 
 
Et les petites nouvelles
 
(Dont je n'ai pas le nom pour celle-ci)  Elle est assez courte sur tige



 Tulipa gregii Toronto (C'est pour bientôt) 
Rien que le feuillage présent depuis mars en vaut la peine.

 
Tulipa humilis coeruleo Oculata.
La même famille que Little Beauty mais en blanc à coeur bleuté.
J'espère qu'elle prolifèrera autant que sa soeur.
 
 
Tulipa batalinii Brigth Gem
 

Encore une que j'aimerai voir coloniser rapidement l'espace qui lui est attribué.

En comparant mes photos, il y a bien 3-4 semaines de différence par rapport à 2020
Fin du mois, j'ai enfin pu mettre en serre tout ce qui était encore à l'intérieur. 
Normalement les températures à l'intérieur ne baisseront plus en dessous de zéro.
 
Je termine cet article par ce que j’attends le mois prochain au jardin . . .

Un des rares rhodo du jardin que j'ai choisi uniquement pour son feuillage et qui a été planté dans un coin du jardin où j'ai créé une grande poche de plantation pour lui et quelques autres qui exigent le même type de sol.
 
 
Lunaria variegata en bouton au feuillage très lumineux

 
et le malus Indian Magic qui sera MAGIQUE dans quelques jours


Je vous souhaite un bon week-end à tous !