lundi 2 mars 2020

Boutures d'hiver

Hier, j'ai partagé avec quelques copines un moment au jardin. Car oui il y a déjà une possibilité de multiplier ses plantes dès maintenant : c'est le bouturage d'hiver. Enfin je devrais dire en fin d'hiver et comme cette année on est en avance, je pense que c'est le bon moment.

Je fais cela depuis bien longtemps et je multiplie ainsi facilement les Heucheras, les Dianthus (Oeillets) et les Erodium. On peut également bouturer toutes les plantes à feuillage persistant et encore bien d'autres comme nous l'explique cet article du site "Détente Jardin"  (Clic)

Voici les étapes pas à pas


Les heucheras sont de belles plantes à feuillage. Elles n'ont pas leur pareil pour apporter de la couleur dans les coins d'ombre. Mais elles ont un petit défaut. Au bout de 4 ou 5 ans, elles forment de longues tiges avec au bout un toupet de feuille. Il faut alors rajeunir votre plante.


Coupez les "troncs" formés par le vieillissement de la plante au raz du sol.
Il est fort probable que l'ancienne souche ne donnera plus rien, mais dans le doute, laissons en place, laissons faire la nature et voyons ce que cela donne. 
Au pire on l'arrachera en mai pour la remplacer par la bouture.

Vous récupérez plusieurs plantes en devenir !


Il faut maintenant habiller votre bouture ! Comique comme terme puisque l'on "déshabille" plutôt la plante. On ôte toutes les feuilles sauf les deux ou trois petites au centre. On laisse un "tronc" de 3 à 5 cm. On peut un peu blesser la plante sur le tronçon cela stimule l'arrivée des futures racines à cet endroit. 


Ensuite on trempe la bouture dans de l'hormone de bouturage.
Ce n'est pas nécessaire, mais j'ai remarqué que ça aide fortement.


Ensuite, dans un bon terreau, un petit trou et hop on installe la bouture enterrée jusque à la base des premières feuilles. Et on arrose un peu histoire de tasser le tout.



Et voilà, on laisse dehors sous un abris pour éviter les fortes pluies. On peut même les placer dans le potager ou encore directement au jardin dans un sol bien travaillé avec un peu de terreau pour aider à l'enracinement. Il faudra juste suivre un peu les arrosages par temps sec.


On peut faire de même avec les Dianthus (Oeillets). Quand on sème des oeillets on n'est jamais sûr d'avoir le même coloris. Ils s'hybrident joyeusement. Mais la bouture garanti une conservation de la plante et de son coloris.


Même manière de grandir que les Heucheras. 
Un tronc se forme avec les nouvelles pousses à l'extrémité.


On récupère quelques pousses


On habille sa bouture et on n'oublie pas de supprimer une partie du feuillage pour éviter qu'elle perde trop d'eau et qu'elle mette son énergie dans la fabrication de ses racines.

Et voilà, rien de plus simple !



Cette année j'ai également fait cela avec :

Erodium Guttatum


Veronica riviana Armena


Erysimum


Helianthemum


Geranium Biokovo

File:Geranium x cantabrigiense 'Biokovo' 2.jpg - Wikimedia ...

J'ajouterai ici au fur et à mesure tous les noms des plantes que l'on peut bouturer en hiver.
Je pense entre autres aux rosiers dont mon amie Caroline fait les boutures de cette manière. Lors de la taille de ses rosiers, elle plante directement en terre et tout autour de la plante mère les petits tronçons de tiges. Cela permet d'éviter les étiquettes et les pots à arroser ! Bon truc ça !
Si vous en connaissez d'autres n'hésitez pas à partager dans un commentaire.

Bouturer en hiver (Mars chez moi)

Armeria juniperifolia
Ballotes
Bergenia
Buxus (Buis)
Choisya
Dianthus
Erysismum (Giroflée)
Geranium 
Helianthemum
Heuchera
Lonicera nitida
Ribes (Groseillier et Cassisier)
Salix (Saules)
Veronica

22 commentaires:

  1. je vais tenter l'expérience avec mes dianthus et ma giroflée, les premiers arrivant en fin de vie, ça permettra de les conserver au travers de nouvelles pousses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vraiment facile. Tu peux mettre plusieurs boutures dans un même pot et tu as plus de chance de réussite alors. Bises

      Supprimer
  2. Très intéressant ton article! Je fais comme toi avec les heuchères . C'est vrai qu'avec le temps, il faut les rajeunir car elles ne sont plus au top! L'année dernière, j'en ai remplacé pas mal de cette façon mais je n'utilise pas d'hormone de bouturage. Un bouturage qui marche bien aussi, ce sont les ballotes. je l'ai testé à l'automne et les boutures bien enracinées attendent dans la serre froide. Une façon économique d'agrandir sa collection et de faire plaisir aux amis. Bises et belle soirée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens les ballotes ? Je ne connais pas. Je vais fouiner. J'aime faire ces boutures maintenant car c'est une manière de jardiner en avance... En automne j'ai moins de temps. Tu as raison, l'hormone n'est pas nécessaire mais bon j'en ai depuis longtemps et pour les boutures plus délicates comme l'Erodium par exemple, et bien j'ai plus de taux de réussite. C'est la seule utilisation chimique que je m'autorise au jardin. Bises

      Supprimer
  3. Bonne idée de procéder maintenant. J'ai quelques heuchères à rebooster

    RépondreSupprimer
  4. Annick (Larapidie)3 mars 2020 à 11:15

    Super ton article Pascale, comme toujours bien sûr. Je vais en prendre de la graine ������.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De la graine et de la bouture ...J'adore !
      Bises Annick

      Supprimer
  5. Oui! Super intéressant ton article, Pascale! Merci!

    RépondreSupprimer
  6. Annick Larapidie3 mars 2020 à 18:34

    Dis moi Pascale, tes boutures n'ont pas forcément des racines ? Elles sont sur du vieux bois ? Dernière question : tu les places dans du terreau simple ( semis et bouturage) ou du terreau plus complet ?
    Merci pour tes réponses si tu as le temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non elles n'ont pas de racines. Elles vont en refaire directement sur les "blessures". Je place dans du BON terreau universel. J'y ajoute un peu de vermiculite (ou de sable) si c'est des plantes qui aiment le sec (Erodium par exemple). Bises

      Supprimer
  7. J'ai fait des échanges d'heuchères avec Shuki il y a peu, donc j'ai fais à peu près comme toi, j'espère que tout va bien reprendre, ça me fait peur la tête de certains pieds mères :/ Et j'ajouterai à la liste le tellima et la tiarelle, qui sont de la même famille que les heuchères.
    Je n'ai peut être pas assez déshabillées mais boutures, j'ai un doute ! Enfin bon, je vais en refaire pour celles où je peux, merci pour l'idée, j'ai les oeillets à checker du coup ;)
    Bonne soirée Pascale, bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui les tellima et la tiarelle. Je n'y ai jamais pensé. J'irai voir un de ces jours au jardin. Ne t'inquiète pas ! Les heuchères ça marche à tous les coups. Vraiment facile à faire. Bon amusement.

      Supprimer
  8. Il est génial cet article et très informatif. Je ne savais pas que tant de plantes pouvaient se bouturer au printemps. Mes heuchères ont besoin d'un coup de jeunesse, je vais m'y mettre rapidement. Merci beaucoup Pascale!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui car avant j'attendais mi-mars mais comme depuis deux ou trois ans on est en avance sur la saison, il faut en profiter. Bises Judith

      Supprimer
    2. Merci pour ce rappel ! Je vais, tester avec Erysimum bowls mauve tout deguenillé.
      Ça marche bien avec les Bergenias aussi.
      Bonne journée

      Supprimer
    3. làAh oui les Bergenias (Je les avais oubliés ceux là) Merci Catherine

      Supprimer
  9. Bien j'allais justement demander pour les bergenias ! Voilà j'ai la réponse et du boulot en perspective, merci les filles.

    RépondreSupprimer
  10. Bon, puisque tu nous assures que ça marche à tous les coups, je vais rajeunir mes heucheras. J'ai l'impression que chez moi elles "montent" trop vite en tronc : déjà l'année qui suit la plantation. C'est possible? Et si oui, pourquoi, à ton avis?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucune idée mais j'ai remarqué chez moi que certaines sont plus rapides à former des troncs que d'autres. J'ai une "Caramel" (je crois) depuis 6 ans et je n'y touche toujours pas ! Maintenant, coupe deux ou trois tiges cette année pour voir si tout va bien avant de tout couper ! C'est ce que j'ai fait au début. Maintenant j'y vais plus franco. Mais pour les plus précieuses je fais sur deux années.

      Supprimer