samedi 1 décembre 2018

Claytonia Sibrica

Claytonia Sibrica ou Montia sibrica



H : 25 cm
Fl : Avril à juillet avec parfois seconde floraison fin de saison
E: Ombre ou mi-ombre
S: Acide à neutre

Voici une petite vivace qui mérite toute notre attention et en plus elle a une belle histoire.

Tout près de chez moi vit une vieille dame qui possède un jardin digne des plus belles revues anglaises. Son petit bijou est rempli de plantes rares et merveilleuses. Malgré ses 80 ans dépassés, elle fait un petit tour quotidien dans son jardin avec ses outils dans son tablier. 

J'ai eu la chance de faire sa connaissance mais aussi d'échanger avec elle quelques plantounes. 
Un jour, elle m'a offert un petit bout de tige avec deux feuilles en forme de coeur. Au premier regard, je la trouvais l'air fragile. 

Je la cite :
"Celle là, je ne sais plus le nom. Tu sais hein, la mémoire ! Mais elle est très belle et elle pousse bien sous les arbustes où rien ne va. Elle se ressème facilement seule. J'oublie tous les noms mais je sais toujours bien qui elles sont !"

J'ai pris ce petit pot minuscule, et je l'ai mis au jardin. Ce fut une merveilleuse découverte.
Ses fleurs sont toutes petites (1cm max) mais elles sont très nombreuses et d'une délicatesse sans pareille.

En cherchant un peu et en demandant sur FB, les spécialistes m'ont retrouvé le nom.
Claytonia Sibrica, en plus il sonne si bien. Sibrica me fait penser à Sibérie donc bien résistant au froid. Peu après, une autre amie du jardin (Bénédicte) m'en a également offert sous le nom de Montia sibrica. Il s'agit de deux synonyme pour la même plante.

Je pense qu'elle aime le froid. J'ai tenté un semis en février dans la serre froide et un autre dans un pot enterré dans le sol carrément à l'extérieur et soumis aux caprices de la météo .


Les deux ont bien fonctionné, même si celle dans la serre avait un peu d'avance. Donc je libère la place dans la serre pour une autre plante et je me contente de semer le claytonia à la dure ! C'est une belle résistante.



 Preuve de sa résistance au froid. En février une vague de froid à couché au sol plusieurs petites plantes qui avaient déjà débuté le printemps.Mais les jeunes semis naturels (car maintenant il colonise doucement tout un espace) ont vite repris le dessus. C'est une plante qui une fois installée se ressème à l'envie.


 
Alors la récolte des graines pour partager n'est pas du tout évidente ! J'ai du m'y reprendre par deux fois. Ci dessous les capsules qui contiennent les graines