lundi 13 avril 2020

Erysimum - Cheiranthus - Giroflée




Vivace rustique (ou non) parfois de courte vie
Floraison entre avril et juillet
Sol drainé 
Soleil


La giroflée est connue depuis bien longtemps. Je me souviens bien en avoir vu dans le potager de mes grands-parents. Elle est parfumée et fleuri du printemps à l'été si on coupe bien les hampes défleuries.

J'ai eu du mal pour une fois avec le nom latin. Certains parlent de Cheirathus d'autres d'Erysimum. C'est à y perdre son latin. Si un pro peut m'expliquer s'il s'agit de deux espèces différentes ou d'un synonyme, je suis preneuse. En attendant, je les laisse dans mes fiches sous le nom d'Erysimum.

Mais parlons plutôt de ce qui a été expérimenté chez moi

LE SEMIS

Encore une que j'ai tentée à l'intérieur et dehors.
Avec la variété pourpre sur la photo, cadeau de Laetitia dont je n'ai pas le nom, ce qui fonctionne le mieux, c'est à l'extérieur en automne. Parfois elle lèvent déjà à ce moment-là ! J'ai aussi essayé en février, comme toujours dans mes boites à couvercle sous un abri pour les protéger des fortes pluies et des gourmets en tout genre. C'est une plante qui a besoin d'une alternance froid chaud pour germer.

Les premières pousses apparaissent dès les premiers beaux jours (mi-mars chez moi).



Mi-avril, je place en pot pour offrir aux autres ou je place directement au jardin.
Elle n'a pas peur d'une petite gelée.


Elle ne fleurira pas la première année. Mais fin de saison, vous aurez un joli feuillage qui restera présent tout l'hiver. Elle est relativement persistante. Ici, il n'y a que 3 petites plantes au départ.


L'année suivante les fleurs apparaissent dès le mois d'avril-mai 


Délicieusement parfumées, elles tiennent assez bien en vase


J'arrive à la maintenir en fleur jusqu'en juillet mais guère plus.
Pourtant il y en a qui fleurissent bien plus longtemps. 
Est-ce une question de variétés différentes ? 
Ou est-ce du à la sécheresse que nous avons depuis deux ans ?
Je n'ai pas de réponse car je ne la cultive que depuis 3 ans. Je n'ai pas assez de recul pour me faire un avis.



En attendant, je laisse toujours une hampe monter en graine pour assurer la production de semences fraîches. Elle forme de petits haricots tout fins qu'il faut laisser bien sécher avant de couper.
J'en "émiette" aussi toujours quelques une en place tout autour de la plante mère pour qu'elle se ressème seule au même endroit. Comme cela si elle est en fin de vie, la jeunesse reprendra le relais.



Dans les Erysimum du jardin, je vous présente
 

Le tout premier dont j'ai testé le semis : un pourpre sans nom que j'ai eu de Laetitia (Via Marie)
 

 

Erysimum Gogh's Gold  (Un nouveau) et Erysimum Artist Paint Box (Cadeau de Claire: Merci)
Le premier est parfaitement rustique et le deuxième n'a pas passé l'hiver chez moi.


L'Erysimum se bouture très bien. J'ai d'ailleurs reçu une petite plante de France (Merci)
Un rouge paraît-il ! Je me réjouis de voir sa couleur.


Mais j'ai en préparation encore deux autres

Ivory et Constant Chear
Des photos seront ajoutées probablement l'an prochain.



4 commentaires:

  1. Très joli ton pourpre sans nom! J'adore sa couleur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Malo, il me restera surement un petit pot en trop...

      Supprimer
  2. Je les adore ! J'en ai encore de nouvelle variétés. Hi hi !! Je te montrerai ! Par contre, le semis de celle de Claire n'a pas réussi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me réjouis de voir. Les graines de ton Ivory ont donné en masse ! Atrist paint box c'est la bouture de Claire enfin je crois... je ne suis plus sûre en fait.

      Supprimer