samedi 1 juin 2019

Iris germanica


Si vous voulez valeur sure au jardin ? C'est bien l'iris qu'il vous faut. 
J'ai une tendresse particulière pour les iris germanica et je vais vous raconter pourquoi. 

Quand j'étais toute petite et que je commençais à m'intéresser au jardin, il y avait en face de chez moi un vieux monsieur qui avait dans son jardin des Iris qui m'impressionnaient à chaque fois que je passais devant chez lui. Mon voisin était d'origine allemande et connaissait ma passion pour ses fleurs. Un jour, il vint à la maison avec deux gros pots pour moi !

C'est mon tout premier échange de jardinier à futur jardinière. J'étais aux anges ! 
Quelques temps après, il est décédé dans des conditions tragiques et pour moi ces iris c'est comme si il était toujours là près de moi ! Les deux fleurs ci-dessous sont les cadeaux qu'il me fit il y a 35 ans. Elles n'ont pas de nom mais elles sont mes préférées au jardin.


Ma collection s'est vite agrandie . . . 


Iris Alizé                                                Iris Betty Simon


Siva Siva                                    Pumpkin Cheescake



Senlac (Un cadeau de Jacqueline)      et    Iris pallida (Merci à Sylvaine pour l'identification)


Il me restait à tenter : LE SEMIS

En 2017, j'ai reçu de Antoine un petit sachet de graines d'iris de sa collection. Il nous a fourni tous les infos nécessaires à la réussite de notre entreprise. Voici ses précieux conseils :

A l'intérieur en avril, laisser tremper les graines quelques jours dans de l'eau tiède (que l'on change tous les jours). Je les ai laissée 8 jours et les premiers germes sont apparus.

J'ai alors mis en pot à l’extérieur, enfoncé la graine de 1 cm dans le sol et j'ai attendu. 
Le petit miracle a eu lieu début mai ! Tant que l'on ne l'a pas fait, on ne peut imaginer la satisfaction de voir naître une nouvelle plante. Mais c'est un pur moment de bonheur !


Je n'ai gardé que les 8 plus vigoureux.


Direction le potager car je n'ai plus de place au jardin et surtout j'ai envie de voir leur tête avant une mise en place au jardin. 


Et cette année (deux ans plus tard) voici enfin les premières fleurs



Un joli blanc à bord bleu ciel



Un bleu bicolore


Un autre bicolore mais plus mauve



Un jaune lumineux


Je n'ai qu'un mot : Merci Antoine ! 




J'ajoute un dernier volet au sujet des Iris.

La DIVISION


Suite à l'article de Malorie sur le même sujet (Voir Ici Clic), j'ai eu envie de vous en parler aussi. Il faut le faire fin de l'été en août ou septembre.

J'avais posté ces photos il y a quelques années sur FB mais je trouve que sur ce genre de plateforme l'info se perd. J'ai donc récupéré ces images qui vous permettront de visualiser les étapes de la division des iris.









J'espère que tout cela vous sera utile un jour ou l'autre !

Bon jardinage à tous !


21 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci Marie Thérèse. Le jardin est un don du coeur. Bises

      Supprimer
  2. un bel hommage à un gentil voisin MC

    RépondreSupprimer
  3. Une bien jolie histoire. Je les aime beaucoup aussi.Bravo pour ta réussite aux semis. Bon dimanche Pascale.

    RépondreSupprimer
  4. C'est un bel hommage à ce vieux monsieur :)
    J'aime aussi beaucoup les iris et ceux d'Antoine sont beaux, un a fleuri cette année, les autres, ça sera l'an prochain.Je me demande si ton inconnu n'est pas un iris Pallida.
    Bisous et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  5. Quelle histoire triste, mais quel bel hommage que d'avoir fait vivre ces souvenirs de lui aussi longtemps !
    Je me suis aussi lancée dans le semis des iris, avec d'abord des graines de 'Tangerine sky' récoltées à Villandry, après un succès j'ai réitéré avec des pseudacorus 'alba' du SOL, et c'est reparti, même si ceux ci sont encore petits. En revanche, il m'arrive une grosse mésaventure avec mes iris plantés, déjà adulte, la base des feuilles à commencer à pourrir sur 2 pieds, et les feuilles s'arrache sans forcer ! Je ne sais pas de quel problème il s'agit, si quelqu'un peut me donner des conseils et/ou connait cette maladie, j'aimerai vraiment les sauver :( J'espère que le bulbes ne sont pas condamnés. Je pense les déterrer pour vérifier, j'ai pensé que peut être je les avais planter trop profond ? Qu'en
    pensez-vous ?
    Merci d'avance de votre aide ! Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu devrais poser la question sur le site des iris de Cayeux, en général, ils répondent gentiment !

      Supprimer
    2. Chez moi ils sont en lieu bien drainé et surtout ne pas enterrer le rhizome. Delphine a raison, demander conseil à un professionnel pour ce cas est une bonne idée.

      Supprimer
  6. Beaucoup d'émotion ♥ Les plantes du jardin qui ont une histoire sont des vrais petits bohneurs jardiniers...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sylvie. Les plantes avec une histoire sont celles qui auront toujours un petit plus.

      Supprimer
  7. Quelle histoire touchante.
    Je comprends que tu chérisses ces 2 pieds d'Iris encore plus que les autres ! Bises Pascale !

    RépondreSupprimer
  8. Oh, grand merci pour cette leçon; j'en avais bien besoin. Je faisais au p'tit bonheur la chance et je devais souvent attendre plusieurs années avant que ça refleurisse. Je ne devais pas faire ce qu'il fallait. J'avais même décidé de m'en séparer! Tu te rends compte?! Alors, un tout grand merci, encore! Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien. L'important pour qu'ils fleurissent bien c'est que le rhizome soit exposé au soleil. C'est aussi pour ça qu'on coupe le feuillage. Cela provoque l'apparition des bourgeons à fleurs. Du moins c'est ce que m'a expliqué F. Gabriel. J'ai lu dans un com sur l'article de Malo que en terre acide il faut ajouter un peu de chaux à la plantation. Bises

      Supprimer
  9. Super, merci pour les infos, je débute avec les iris. J'ai aussi senlac, ainsi qu'un violet acheté à Jacqueline. Ils chipotent un peu chez moi dan mon argile. Ils vont mieux en plein soleil. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui le plein soleil, c'est hyper important chez nous. Et dans ton jardin lourd plante sur une butte ! C'est le truc magique.

      Supprimer
  10. Très belle histoire, très touchante. Et quel bel hommage d'avoir fait vivre ses iris toutes ces années dans ton jardin! C'est vrai qu'il sont très beaux et je comprends ton attachement à la fois sentimental et esthétique!
    C'est super avec tes photos de chaque étape pour la division des souches! C'est beaucoup plus clair ainsi illustré!
    Merci pour le lien vers mon article,
    Bises

    RépondreSupprimer